Avis aux collectionneurs : arrivage de Caladium et plantes rares

Nos baby plantes sont de retour ! Réalisez votre propre box de baby plantes

Entretien Caféier

Entretien Caféier - La Green Touch

Laetitia BOISARD |

Le Caféier ou "Coffea arabica" est une plante d'intérieur appréciée non seulement pour sa beauté esthétique, mais aussi pour sa capacité à produire les précieuses baies de café.
Originaire des régions tropicales d'Afrique, cette plante s'adapte parfaitement à un environnement domestique, apportant une touche exotique à votre intérieur tout en vous permettant de profiter d'une expérience de culture unique.
Le Caféier est reconnaissable à ses feuilles brillantes et vertes, qui ajoutent une touche de fraîcheur à n'importe quel espace. Lorsqu'il est cultivé dans des conditions optimales, il peut même fleurir avec de délicates fleurs blanches et parfumées.

1. L'arrosage du Caféier

L'arrosage doit être modéré. Évitez les excès d'eau, car le Caféier préfère un sol légèrement sec entre les arrosages. Arroser de manière excessive peut entraîner des problèmes de pourriture des racines.
La fréquence d'arrosage peut varier en fonction des saisons. Pendant la période de croissance active (printemps et été), arrosez plus fréquemment. En revanche, pendant les mois d'automne et d'hiver, réduisez la fréquence d'arrosage pour permettre au sol de sécher légèrement entre les arrosages.
Astuce : Insérez votre doigt dans le sol jusqu'à une profondeur d'environ 2 à 3 cm. Si le sol est sec à cette profondeur, c'est généralement le moment de l'arroser.

2. Les techniques d'arrosage

Arrosage par le bas

Placez le pot du Caféier dans une soucoupe ou un plateau et à verser de l'eau dans la soucoupe. Laissez le sol absorber l'eau par capillarité pendant quelques heures. Veillez à vider l'excès d'eau dans la soucoupe après un certain temps pour éviter la stagnation.

Arrosoir à bec fin

Arrosez doucement et uniformément le sol autour de la plante. Assurez-vous que l'eau s'écoule librement par les trous de drainage du pot. Évitez d'arroser les feuilles directement pour réduire le risque de maladies fongiques.

3. L'exposition du Caféier

Le Caféier prospère sous une lumière indirecte lumineuse. Évitez l'exposition directe au soleil, car les feuilles peuvent brûler. Placez votre Caféier près d'une fenêtre avec un rideau léger pour filtrer la lumière directe du soleil. Les fenêtres orientées à l'est ou à l'ouest sont souvent idéales.
Pour assurer une croissance uniforme, tournez régulièrement le pot de votre Caféier. Cela permet à toutes les parties de la plante de recevoir une quantité égale de lumière. Effectuez une rotation d'un quart de tour chaque semaine.

4. À quelle période rempoter mon Caféier ?

Le printemps est généralement la période la plus propice pour rempoter le Caféier. À mesure que les jours rallongent et que les températures augmentent, la plante entre dans une phase de croissance active. C'est donc le moment idéal pour donner à votre Caféier un espace plus grand pour s'étendre et se développer.
Il est recommandé de rempoter votre Caféier tous les 2 à 3 ans. Cela permet aux racines de bénéficier de nouveaux nutriments et d'un espace de croissance accruVoici quelques signes à surveiller :

Racines visibles

Si vous remarquez que les racines commencent à dépasser par les trous de drainage du pot ou à former un réseau dense à la surface du substrat, il est probablement temps de rempoter. Les racines visibles indiquent que le pot actuel est devenu trop petit pour accueillir la croissance des racines.

Croissance ralentie

Si votre Caféier a cessé de pousser de manière significative, a moins de nouvelles feuilles ou montre un retard dans le développement, cela peut être un signe que le pot actuel n'offre plus suffisamment d'espace ou de nutriments.

Terreau épuisé

Le substrat de rempotage utilisé dans le pot peut s'épuiser avec le temps, ce qui signifie qu'il perd sa capacité à retenir l'humidité et à fournir les nutriments nécessaires à la plante. Si le substrat semble compact, sec ou en décomposition, c'est peut-être le moment de rempoter.

Arrosages fréquents

Si vous devez arroser votre Caféier plus fréquemment que d'habitude parce que le sol sèche rapidement, cela peut indiquer que le pot est devenu trop petit pour contenir suffisamment d'eau et de nutriments pour la plante.

Racines entrelacées

Lorsque vous retirez la plante du pot, si vous constatez que les racines sont étroitement entrelacées, formant une boule compacte, c'est un signe que le Caféier est à l'étroit dans son pot actuel et qu'il a besoin d'un espace de croissance plus grand.

Feuilles jaunissantes ou en mauvaise santé

Des feuilles jaunissantes, flétries ou en mauvaise santé peuvent être un indicateur de stress pour la plante. Cela peut être dû à un manque d'espace pour les racines ou à un épuisement des nutriments dans le substrat.

Basculement ou instabilité

Si votre Caféier devient instable dans son pot actuel et bascule facilement, cela peut être un signe que les racines ont rempli tout l'espace disponible et qu'il est temps de rempoter dans un contenant plus large.

5. Quel engrais utiliser pour mon Caféier ?

Pour nourrir votre Caféier et favoriser sa croissance saine, vous pouvez utiliser un engrais équilibré spécialement conçu pour les plantes d'intérieurVoici quelques conseils pour choisir et utiliser l'engrais pour votre Caféier :

Dosage et fréquence

Suivez les instructions du fabricant pour le dosage recommandé sur l'emballage de l'engrais. En général, diluez l'engrais à la moitié ou aux trois quarts de la force recommandée pour éviter de suralimenter la plante. Appliquez l'engrais toutes les 4 à 6 semaines pendant la saison de croissance active (printemps à automne).

Arrosez avant l'engrais

Avant d'appliquer l'engrais, arrosez votre Caféier avec de l'eau. Cela permet d'éviter une concentration excessive de sels et de nutriments autour des racines.

Évitez les feuilles

Évitez de mettre de l'engrais directement sur les feuilles du Caféier, car cela peut causer des brûlures ou des taches. L'engrais doit être appliqué sur le sol pour que les racines puissent l'absorber.

6. Comment multiplier mon Caféier ?

Pour multiplier votre Caféier, vous pouvez utiliser la méthode de bouturage en prélevant une tiges saine non fleurie. Coupez une section de tige d'environ 10 à 15cm de long, juste en dessous d'un nœud. Retirez les feuilles du bas pour exposer les nœuds.
Placez la bouture dans un substrat léger et bien drainant, en s'assurant qu'au moins un nœud est enterré. Maintenez le substrat légèrement humide et placez la bouture dans un endroit lumineux, mais à l'abri de la lumière directe du soleil. Les racines devraient commencer à se former en quelques semaines.

7. Les maladies du Caféier

Le Caféier peut être sujet à plusieurs maladies, certaines causées par des champignons, des bactéries ou des parasites. Voici quelques maladies courantes du Caféier à surveiller :

Rouille

C'est l'une des maladies les plus redoutées du Caféier. Elle provoque l'apparition de taches orangées ou jaunes sur les feuilles, avec des pustules de spores en dessous. La maladie peut réduire la photosynthèse et entraîner une perte de rendement.

Anthracnose

Cette maladie fongique provoque des taches brunes foncées sur les feuilles et les branches. Les taches peuvent se développer, fusionner et provoquer la chute des feuilles.

Oïdium

L'oïdium est une maladie fongique qui se manifeste par un revêtement blanc poudreux sur les feuilles, les tiges et les bourgeons. Cela peut entraver la croissance de la plante et réduire la photosynthèse.

Maladie des taches foliaires

Cette maladie provoque l'apparition de taches circulaires brunes à noires sur les feuilles, pouvant entraîner leur chute prématurée.

Nématodes des racines

Les nématodes sont de petits vers qui attaquent les racines du Caféier, provoquant une décoloration, une réduction de la croissance et une vulnérabilité aux autres maladies.

Moisissure grise

Cette maladie fongique se manifeste par un développement de moisissure grise sur les parties végétales blessées ou affaiblies, comme les fleurs ou les baies. Elle peut causer des pourritures et des dégâts importants.

Nécrose bactérienne

Cette maladie bactérienne provoque des lésions sombres et nécrotiques sur les feuilles et les tiges. Elle peut se propager rapidement dans des conditions humides.

Phoma du Caféier

Les infections par Phoma entraînent des taches sombres ou nécrotiques sur les feuilles, réduisant la surface de photosynthèse.

8. Livraison et réception de votre plante

Vous venez d'adopter une plante La Green Touch ? Voici les gestes essentiels à avoir :
- Votre plante est sèche ? Baignez-la dix minutes.
- Votre plante est humide ? Laissez le terreau sécher.
- Est-ce que je dois rempoter ma plante tout de suite ? Non ! Attendez le printemps prochain ou les signes d'un besoin de rempotage de la part de votre plante.