Nouveauté : Des plantes artificielles plus vrai que nature !

Avis aux collectionneurs : arrivage de Caladium et plantes rares

Entretien Chlorophytum

Entretien Chlorophytum - La Green Touch

Laetitia BOISARD |

Le Chlorophytum, communément appelé "plante araignée" en raison de ses longues feuilles arquées et de ses petites pousses qui ressemblent à des "bébés araignées", est l'une des plantes d'intérieur les plus populaires. Son attrait réside non seulement dans sa beauté élégante, mais aussi dans sa facilité d'entretien, en faisant un choix idéal pour les débutants en jardinage.
Le Chlorophytum est originaire d'Afrique du Sud, mais il est devenu un favori mondial. Les feuilles du Chlorophytum sont longues, étroites et arquées, avec une couleur verte vive. La plante produit des pousses filiformes portant de petites plantules à l'extrémité, créant un effet visuel unique.
Outre sa beauté, le Chlorophytum est également apprécié pour sa capacité à purifier l'air en éliminant les toxines courantes.

1. L'arrosage du Chlorophytum

Arrosez votre Chlorophytum lorsque le dessus du sol est sec au toucher. En général, cela se produit tous les 1 à 2 semaines, mais la fréquence peut varier en fonction des conditions environnementales telles que la température, l'humidité et la luminosité.
Veillez à ne pas trop arroser, car un excès d'eau peut provoquer la pourriture des racines. Assurez-vous que le pot a un bon drainage pour permettre à l'excès d'eau de s'écouler.
Astuce : Insérez votre doigt dans le sol jusqu'à environ 2-3 centimètres de profondeur. Si le sol est sec à ce niveau, c'est le moment d'arroserÉvitez l'arrosage excessif, car les racines du Chlorophytum sont sensibles à la pourriture.

2. Les techniques d'arrosage

Arrosage par le bas

Privilégiez l'arrosage par le bas pour éviter l'humidité excessive des feuilles. Placez le pot dans une soucoupe peu profonde remplie d'eau et laissez la plante absorber l'eau par capillarité. Assurez-vous de vider l'excès d'eau dans la soucoupe après environ une heure.

Bassinage

De temps en temps, offrez à votre Chlorophytum un bain d'immersion pour assurer une hydratation profonde. Placez doucement le pot dans un évier ou une bassine remplie d'eau à température ambiante. Laissez tremper pendant environ 20-30 minutes, puis laissez l'excès d'eau s'égoutter.

3. L'exposition du Chlorophytum

L'exposition à la lumière est un facteur essentiel pour la santé et la croissance réussie de votre Chlorophytum. En choisissant le bon emplacement, vous pouvez profiter pleinement de sa beauté verdoyante.
Le Chlorophytum prospère dans une lumière indirecte vive à modérée. Évitez une exposition directe au soleil, car cela peut brûler les feuilles délicates de la plante.
Placez votre Chlorophytum près d'une fenêtre avec des rideaux légers pour filtrer la lumière directe du soleil. Une fenêtre orientée à l'est ou à l'ouest est généralement idéale.

4. À quelle période rempoter mon Chlorophytum ?

Il est recommandé de rempoter votre Chlorophytum tous les 2 à 3 ans, de préférence au printemps. C'est pendant cette période que la plante commence à montrer des signes de croissance active et de renouvellement. Le rempotage régulier permet aux racines de s'étendre et d'absorber les nutriments de manière plus efficace.

Les signes d'un besoin de rempotage :

Encombrement des racines

Si vous observez que les racines du Chlorophytum commencent à remplir tout le pot et que le substrat semble compact, c'est un signe évident qu'il est temps de rempoter.

Croissance ralentie

Si la croissance de la plante ralentit malgré des soins appropriés, cela peut indiquer que les racines manquent d'espace pour se développer.

Dégâts visibles au pot

Si vous remarquez que les racines sortent par les trous de drainage du pot ou s'ils commencent à pousser à la surface, cela peut être un signe que la plante est à l'étroit.

Moins d'absorption d'eau

Si le substrat retient plus d'eau qu'auparavant et que l'arrosage devient difficile, cela peut être dû à un encombrement des racines qui empêche une absorption efficace.

Dégradation du substrat

Si le substrat est décomposé, compact ou ne draine plus correctement, le rempotage est nécessaire pour fournir un milieu de croissance frais et adéquat.

Décoloration des feuilles

Des feuilles jaunies ou flétries peuvent indiquer un stress dû au manque d'espace pour les racines.

5. Quel engrais utiliser pour mon Chlorophytum ?

Choisir le bon engrais pour votre Chlorophytum est essentiel pour favoriser une croissance saine et une belle floraisonOptez pour un engrais équilibré, soluble dans l'eau et spécialement formulé pour les plantes d'intérieur.

Fréquence d'application

Pendant la période de croissance active, généralement au printemps et en été, vous pouvez fertiliser votre Chlorophytum toutes les 4 à 6 semaines. En automne et en hiver, lorsque la plante entre en dormance, réduisez la fréquence à environ une fois tous les 8 à 10 semaines.

Dosage

Suivez les instructions sur l'emballage de l'engrais pour déterminer la quantité appropriée à utiliser. Généralement, vous diluerez l'engrais dans l'eau selon les recommandations spécifiques du produit.

Engrais à libération lente

Vous pouvez également opter pour des engrais à libération lente. Ces types d'engrais fournissent une nutrition continue sur une période prolongée, ce qui peut être pratique si vous préférez ne pas avoir à vous rappeler de fertiliser aussi souvent.

Engrais organique

Si vous préférez des options plus naturelles, vous pouvez utiliser des engrais organiques tels que le compost ou l'émulsion de poisson. Ces engrais apportent des nutriments lentement et contribuent également à améliorer la structure du sol.

6. Comment multiplier mon Chlorophytum ?

Le Chlorophytum est une plante qui se multiplie relativement facilement grâce à ses pousses filiformes portant de petites plantules à l'extrémité. Voici deux méthodes courantes pour multiplier votre Chlorophytum :

La division des rejets

C'est une méthode pour créer de nouvelles plantes. Repérez les bébés araignées sur les tiges, coupez-les avec quelques racines, plantez-les dans de nouveaux pots avec de la terre, arrosez-les et mettez-les dans un endroit lumineux. Les bébés araignées grandiront pour devenir de nouvelles plantes autonomes.

Le bouturage des feuilles

Il s'agit d'une méthode de multiplication. Coupez une feuille saine en sections avec une veine centrale, placez-les dans l'eau pour développer des racines, puis plantez les sections dans des pots avec de la terre. Les racines grandiront, créant de nouvelles plantes.

7. Les maladies du Chlorophytum

Le Chlorophytum est généralement une plante robuste, mais il peut être sujet à quelques problèmes de santé. Voici quelques maladies et problèmes courants qui peuvent affecter le Chlorophytum :

Pourriture des racines

Un arrosage excessif ou un mauvais drainage peut entraîner la pourriture des racines. Les feuilles deviennent molles, jaunissent et tombent. Évitez l'excès d'eau et assurez-vous que le pot a un bon drainage.

Feuilles jaunes

Un arrosage insuffisant ou un excès de lumière directe peut causer des feuilles jaunes. Vérifiez l'humidité du sol et assurez-vous que la plante n'est pas exposée à trop de soleil.

Taches brunes

Des taches brunes sur les feuilles peuvent être causées par un excès d'engrais ou des fluctuations de température. Utilisez un engrais équilibré et évitez les changements de température brusques.

Feuilles fanées

Les feuilles fanées peuvent résulter d'un manque d'humidité ambiante. Vaporisez régulièrement de l'eau autour de la plante pour augmenter l'humidité.

Feuilles curling

Le curling des feuilles peut être dû à des températures trop basses ou à une attaque de ravageurs. Assurez-vous que la plante n'est pas exposée à des courants d'air froids et inspectez les feuilles pour détecter la présence d'insectes.

Araignées rouges

Les acariens, comme les araignées rouges, peuvent infester le Chlorophytum, provoquant un aspect tacheté et un affaiblissement de la plante. Utilisez un savon insecticide doux ou isolez la plante pour empêcher la propagation.

Mildiou

Un excès d'humidité et de manque de ventilation peut provoquer l'apparition de mildiou, caractérisé par une moisissure blanche sur les feuilles. Évitez l'humidité excessive et assurez une bonne circulation d'air.

8. Livraison et réception de votre plante

Vous venez d'adopter une plante La Green Touch ? Voici les gestes essentiels à avoir :
- Votre plante est sèche ? Baignez-la dix minutes.
- Votre plante est humide ? Laissez le terreau sécher.
- Est-ce que je dois rempoter ma plante tout de suite ? Non ! Attendez le printemps prochain ou les signes d'un besoin de rempotage de la part de votre plante.