Guide pour les débutants : tout savoir sur le rempotage

Le rempotage est nécessaire au bon développement de votre plante. Vous n’avez pas la main verte et vous ne savez pas comment faire ? Nous vous donnons 6 étapes et des conseils simples et rapides à suivre pour rempoter soi-même sa plante. Suivez le guide ! 

  •    Qu'est-ce que le rempotage ? 

    Le rempotage consiste tout simplement à changer sa plante de pot. Les raisons  peuvent être variées, mais il est essentiel de rempoter une plante régulièrement. Au fur et à mesure qu’elle grandit, ses racines aussi, elles épuisent les nutriments présents dans la terre et manquent de place pour s’épanouir.

    • Les erreurs de débutant à éviter : 

    Rempoter sa plante dans un cache pot 
    Trop couper les racines
    Choisir un terreau pas adapté 

    • Quand rempoter une plante ?

    Votre plante peut vous demander de la rempoter, surveillez bien ces signes !

    Sa croissance est ralentie
    Ses nouvelles feuilles sont plus petite
    Son feuillage jaunit
    Elle ne fleurit pas / peu.

      

    • Quelle est la période idéale ?

    Si votre plante n’a pas encore atteint sa taille définitive, il est conseillé de la rempoter une fois par an. Nous vous conseillons de le faire au début du printemps. La plante est alors encore en repos végétatif, et vous ne la perturberez pas. Elle pourra ensuite profiter des meilleurs jours et de la chaleur, et s’épanouir. Il est déconseillé de rempoter une plante en floraison. Dans ce cas choisissez un pot légèrement plus grand.

    • Comment procéder au rempotage ?

    Matériels nécessaires :
    Substrat neuf, choisir en fonction de la plante
    Pot, plus grand
    Matériau drainant

    Si vous êtes prêt, n'oubliez pas d’utiliser un bac suffisamment grand pour contenir votre plante, ou de bâcher votre table !

     

    Les étapes pas à pas :

     

    1. Extraire délicatement votre plante de son ancien pot (attendez que la terre soit sèche !) 
    Retournez votre pot, en général au moment du rempotage, les racines de votre plante sortent par le fond. Démêlez-les gentiment, vous pouvez les couper aux ciseaux ou au sécateur si vous peinez trop. Généralement, si vous saisissez délicatement les tiges de votre plante tout en tirant le pot, elle sortira toute seule. Sinon vous pouvez découper le pot autour de la plante. 

      

    2. Couvrez le trou de drainage avec un tesson, puis placez une couche        drainante de 4 à 5 cm de billes d’argile, graviers ou tessons.

      

    3. Versez ensuite quelques centimètres du nouveau substrat.

      

    4. Placez la plante au centre du pot et versez du substrat tout autour en tassant légèrement au fur et à mesure avec vos doigts, afin d’éviter la formation de poches d’air néfastes aux racines. 
    Faites attention à ce que la motte racinaire soit complètement enterrée et ne dépasse pas la surface de la terre.                  

          

    5. Tassez le substrat et arrosez généreusement.                

       

    6. Attendez un bon mois avant d’apporter de l’engrais. 

    Voici le résultat final !

     


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés